Lauryn Fernandez, étudiante en B3 de la section Communication Visuelle et Graphique, réalise sa première exposition au Livre ou Verre à Charleroi. Elle nous parle de ce qu’elle a voulu mettre en valeur dans cette exposition.

« Le 8 mars est la journée internationale de lutte pour les droits de la femme. Ma manière de lutter est de faire paraître au travers d’une photo toute la beauté d’une femme. J’ai eu l’occasion il y a quelques mois d’ici de travailler avec l’ ASBL Oléa qui lutte justement pour les droits de la femme en aidant certaines d’entre elles venant de foyers à retrouver confiance en elles et en leurs capacités. Mon rôle à moi était de faire ressortir ce qu’elles avaient de plus joli en les photographiant. Avoir ces femmes au bout de mon objectif fut une expérience exceptionnelle, je les ai vues retrouver leur sourire en se voyant rayonner sur ces clichés, c’était magique. C’est grâce à ce genre de moments que je suis tombée amoureuse de la photographie… Lors de cette toute première exposition, vous retrouverez également des photographies plus artistiques et plus subliminales, où il faudra parfois chercher quelle partie du corps est mise en valeur. C’est aussi une manière pour moi de mettre en avant la beauté naturelle de la femme et de ses formes. Y a-t-il plus bel art que le corps d’une femme ? J’ai nommé cette exposition ToucHer car c’est un rapport au corps, au toucher, à la peau, aux formes et à toutes ces petites subtilités que la beauté féminine a à nous offrir. C’est avec un immense plaisir que je vous invite à venir découvrir ces clichés dans un superbe établissement, le Livre ou verre à Charleroi. Venez boire un verre tout en parlant droit de la femme, corps et art, ou même de tout et de rien dans une ambiance cosy et conviviale ! »

 

© Lauryn Fernandez

 

Le vernissage aura lieu le samedi 7 mars à 18h.

L’événement Facebook

L’exposition pourra se visiter jusqu’au 31 mars, du mardi au samedi de 11h à 19h.

 

 

 

En savoir plus sur Lauryn Fernadez

 @fglvisualsolutions

FGL Visual Solutions

 Lauryn Fernandez