Livia Renault est étudiante en master Architecture d’Intérieur, orientation Espaces scénographiques, à l’École Supérieure des Arts Saint-Luc Liège. Dans le cadre de la deuxième édition de Liège Souffle Vert, elle propose, avec son équipe, le projet : Symphonie de la Biodiversité. À découvrir en juin prochain !

 

Symphonie de la biodiversité : saviez-vous que les fleurs entendent et émettent des sons pour favoriser la pollinisation ?

« Le son, les insectes, les plantes, tout est lié. Tous les jours nous passons à côté de cette symphonie nous assurant la biodiversité que nous côtoyons. C’est autour de la thématique « Résonances » du festival Liège Souffle Vert que ce projet prend vie. Celui-ci a pour but de sensibiliser au monde animal et végétal mais avant tout à la biodiversité. Saviez-vous que les fleurs entendent et émettent des sons pour favoriser la pollinisation ? Passionnés et fascinés par cette découverte nous avons voulu matérialiser en grandeur nature cette symphonie. L’idée est de concevoir un réceptacle floral dans lequel les visiteurs pourront entendre en direct le son des abeilles en provenance de ruches. Le son émis par ces pollinisateurs tels que la vibration des ailes, augmente la concentration de sucre dans le nectar et c’est là que la magie opère. Symphonie de la biodiversité est un projet d’architecture vivant, végétale, réalisé en saule tressé. » C’est ainsi que l’équipe décrit son projet, à l’initiative duquel on retrouve Livia Renault, est composée de citoyen·ne·s engagé·e·s et inspiré·e·s par la thématique de la végétalisation urbaine : Eric De Raikem, Clémence Desbarax, Pauline Fusini (alumni de la section Architecture d’intérieur) et Thierry Roger.
La structure en saule sera plantée le 5 avril prochain.
L’équipe de la Symphonie de la Biodiversité

 

Liège Souffle Vert #2 : Résonances

Le festival Liège Souffle Vert a pour but d’offrir aux usagers une expérience renouvelée de la ville. Cette expérience, à son tour, transforme peu ou prou la ville et participe à l’appropriation de l’espace public par les citoyens. Le dialogue entre le végétal et les différentes formes de vie et d’expériences de la ville est au cœur de la démarche du festival, qui souhaite explorer la ville dans « tous ses sens » Après une première édition en 2016, le festival revient en 2020 avec la thématique des Résonances. C’est au mois de juin que le grand public pourra découvrir les œuvres des sept équipes participantes !

 

En savoir plus sur la Symphonie de la biodiversité

La page Facebook

La page Instagram