F.A.Q (Foire AUX QUESTIONS)

 

 

Mobilité étudiante

 

La raison pour laquelle vous désirez partir, pourquoi vous avez choisi cette destination/ce stage, et comment cela va contribuer à votre développement artistique.

Les étudiant.e.s qui sont retenus pour le programme Erasmus peuvent obtenir une bourse Erasmus. Il faut d’abord introduire un dossier. Un résumé des étapes à suivre se trouve sur l’INTRANET.

Le montant de bourse varie selon plusieurs facteurs, notamment le type de mobilité ou la destination. Les montants sont repris sur le mémento disponible sur l’INTRANET.

Les étudiant.e.s qui partent dans un pays non-francophone sont invité.e.s à participer à une évaluation de leur niveau de langues via l’outil Online Linguistic Support (OLS).

Non, mais il est bien entendu que vous pouvez annuler votre mobilité si vos circonstances personnelles l'imposent. Ceci dit, vous êtes des adultes et on vous demande d'agir en conséquence. N'oubliez pas que si vous décidez en dernière minute de ne pas partir, votre place ne pourra être attribuée à un autre étudiant.e. Il convient d'être responsable et de ne pas changer d'avis toutes les 5 minutes.

La durée maximale d’un séjour Erasmus est de 12 mois. Une prolongation du séjour est possible tant que cette limite n’est pas dépassée.

Non, il faut en faire la demande selon les règles en vigueur (à savoir au moins 1 mois avant la fin de la période de mobilité). L’ESA Saint-Luc Liège attribuera une extension de bourse, en fonction des fonds Erasmus encore disponibles.

Non, c’est la responsabilité de l’étudiant.e de trouver un logement sur le lieu de la mobilité. Certaines institutions partenaires proposent des logements étudiants. Renseignez-vous ! N’hésitez pas à demander aux étudiant.e.s qui sont partis les années précédentes. Le service international peut également vous conseiller.

https://www.numbeo.com/cost-of-living/

https://lecoutdelexpat.com/

 

Mobilité de cours

 

Dès que votre dossier complet aura été déposé au service international, il est transmis à votre Conseil d'Option. Une fois que le CO a pris une décision, vous en serez informé.e et la suite de procédure peut débuter (voir étapes INTRANET).

Les étudiant.e.s de l'ESA Saint-Luc Liège qui effectuent une mobilité de cours sont délibéré.e.s par les enseignant.e.s de leur section comme chaque étudiant.e. régulier/régulière à l'ESA Saint-Luc Liège. Si un étudiant.e a engrangé un ou plusieurs échecs durant sa mobilité de cours, le Conseil d’Option statue sur les mesures à prendre.

Si vous souhaitez proposer un nouveau partenariat, téléchargez le formulaire de demande (sur l’INTRANET), complétez-le et soumettez-le au service international. Par ailleurs, n’hésitez pas à en parler autour de vous (enseignant.e.s, étudiant·e·s, etc.).

 

Mobilité de stage

 

Il faut partir au minimum 8 semaines. Si la période de stage prévue dans votre cursus n’est pas assez longue, vous pouvez faire une demande à la personne responsable pour prolonger votre période de stage (notamment pendant les vacances scolaires)

Non, c’est la responsabilité de l’étudiant.e de trouver un stage. Le service international peut toutefois conseiller les étudiant.e.s. Par ailleurs, il existe des agences de placement qui peuvent vous aider à trouver un stage.

L’objectif de la bourse Erasmus est d’apporter un soutien financier aux étudiant.e.s qui partent vivre à l’étranger pendant leur stage. Il est évident que si vous restez vivre dans votre domicile familial, vous ne pourrez pas prétendre à une bourse.

Avant la diplomation, c’est-à-dire avant que vous ayez officiellement terminé vos études.

NON, dès la fin de vos études, vous devez être demandeur.se d’emploi. Veillez donc à vous manifester auprès des organismes compétents (Onem, Forem, Actiris).

 

Mobilité des membres du personnel

 

OUI, le programme Erasmus (mobilité de formation et mobilité d’enseignement) est ouvert à tous les membres du personnel.

OUI, le programme Erasmus (mobilité de formation) est ouvert à tous les membres du personnel (enseignant.e.s, employé·e·s, ouvrier·ère).

Consultez la procédure sur l’INTRANET.

A priori oui. Idéalement, il s’agirait de prendre les devants et de nouer les premiers contacts via l’institution (via un membre du personnel par exemple). Il faut ensuite s’assurer de la compatibilité des deux institutions ainsi que de la complémentarité des programmes d’enseignement.

Oui, grâce au mécanisme dit d’ « expert-invité ». Si vous désirez profiter de cette opportunité, proposez votre projet lors de l’appel à candidature (jusqu’au 31/10/21)