Projet d’abri à vélos pour le campus

La section Design industriel s’est penchée sur une thématique importante du campus de l’École Supérieure des Arts Saint-Luc Liège : la création d’abris à vélos, pour les étudiant·e·s et les membres du personnel. Ce sont les étudiant·e·s de B3 qui ont relevé le défi dans le cadre de leur atelier, encadré par Pierre Delvoie et Michaël de Gottal.

 

Lancé·e·s sur ce projet dès la rentrée, les étudiant·e·s ont reçu un briefing précis reprenant toutes les qualités que devaient revêtir l’abri à vélos. Ce type de mobilier urbain doit s’intégrer harmonieusement dans le site du campus, ce qui a d’office un impact sur sa forme, son usage, les matériaux utilisés, etc. L’abri s’inscrira d’ailleurs dans la dynamique de développement durable déjà en marche au sein de notre école.

Après des mois de recherches, de conceptions, de réalisations de maquettes… le projet de chaque étudiant·e a été soumis au regard d’un jury, spécialement réuni pour l’occasion, au mois de décembre. Après des échanges assez riches, voici les huit projets retenus par les membres de ce jury. Ces projets seront examinés par le Conseil social de l’ESA pour pouvoir concrétiser le projet. Suite au prochain épisode !

 

 

TULP (Talia Lodewyckx)

 

ADEL (Manon Wagneur)

 

Vel Park (Ludivine Ryavec)

Brio (Loïc Lefèvre)

 

Arch (Siméon Grégoire)

 

Abicy (Quentin Dolet)

 

Sello (Adrien Delvaux)

 

Oria (Mathilde Posocco)

Boîtes à livres pour la SNCB par les B3 DI

La SNCB lançait il y a quelques mois un concours pour réaliser un design de boîte à livres qui serait réalisé en cinquante exemplaires, répartis dans différentes gares de Belgique.

 

Dans une optique de convivialité, la SNCB a voulu ce concours pour promouvoir la lecture et le partage dans ses gares belges. Et quoi de mieux qu’un concours pour révéler les talents créatifs des designers ? Les étudiant·e·s de B3 de la section Design Industriel ont relevé le défi dans le cadre de leur atelier encadré par Pierre Delvoie.

Les étudiant·e·s en pleine réalisation

 

Résultat : après une pré-sélection à la mi-novembre, ce sont quatre projets de l’École Supérieure des Arts Saint-Luc Liège qui ont été retenus ! 

Les quatre projets retenus : BEBOOK, ReadPass, BookSATION, SNCBook

 

Les étudiant·e·s ayant participé à ces projets sélectionnés sont :

  • pour BEBOOK : Augustin de Ville, Adrien Delvaux et Ludivine Ryavec
  • pour ReadPass : Liam Lannoo, Loïc Lefèvre et Pierre Leleu
  • pour BookSTATION : Ophélie Pirnay, Sacha Volvert, Madleen Fontaine et Alix Wysota
  • pour SNCBook : Emma Rixhon, Manon Wagneur et Federico Di Dato

 

La SNCB va réaliser un vote du public sur différentes plateformes afin d’élire le projet gagnant de ce concours, dont l’auteur·e pourra le voir se concrétiser dans 50 gares ! Nous partagerons bien évidemment le vote sur nos réseaux !

 

Suivez les différents projets des étudiant·e·s de bachelier en Design industriel sur leur page Instagram ou encore sur la page Facebook de la section.

Le travail de fin d’études d’Aude Moutard présenté à Prague

Le Festival international de Design à Prague, Designblok, dans sa catégorie Design Helps, a sélectionné TINYPLAY, le projet de fin d’études d’Aude Moutard, récemment diplômée de la section Design industriel de l’École Supérieure des Arts Saint-Luc Liège.

Ce festival est l’un des événements majeurs en Europe centrale en matière de design sous toutes ses formes. Créé il y a plus de 20 ans, il réunit plus de 300 exposant·e·s venu·e·s de partout en Europe pour présenter leur travail, que cela soit les nouveautés de grandes marques ou des prototypes de jeunes designers et studios de design.

 

TINYPLAY

Pour son travail de fin d’études en Design industriel, Aude Moutard a designé une aire de jeux mobile qui peut s’établir dans diverses cours de récréation d’instituts spécialisés. TINYPLAY permet aux enfants atteints de troubles autistiques de développer leur psychomotricité avec des activités de motricité générale et fine, un espace d’éveil sensoriel, des assises oscillantes et un refuge.

 

 

En savoir plus

Le projet TINYPLAY sur Behance 

Aude Moutard sur Instagram

Le festival Designblok

Expo : D’hier et de deux mains

C’est à la fin du mois d’août qu’a été ouverte l’exposition D’hier et de deux mains, à la Maison des Métiers d’art. Celle-ci présente en parallèle des objets des collections du Musée de la Vie Wallonne et de designers contemporains, parmi lesquel·le·s des alumnis et des enseignant·e·s de l’École Supérieure des Arts Saint-Luc Liège.

 

Oeuvres de Pauline Dawans, Anaïs Schoondbrodt et Michaël Bihain

 

L’exposition montre des œuvres d’ancien·ne·s étudiant·e·s du master en Architecture d’Intérieur à finalité spécialisée en Mobilier : Anaïs Schoonbrodt, Pauline Dawans, Julien Dawagne et Charline de Grand Ry. Mais aussi des alumni de notre section Design industriel, comme Chanel Kapitanj et Romy Di Donato. Il sera également possible de voir le travail de certain·e·s de nos enseignant·e·s, Michaël Bihain, Pascal Koch et Les Tontons Racleurs (Maud Dallemagne).

Ils et elles seront accompagné·e·s de LV Créations, Ulle von Folador, DesignWithGenius, Frédéric Richard.

 

 

Un catalogue est également disponible en ligne. Vous pouvez le consulter en cliquant ici.

 

Infos pratiques

À la Maison des Métiers d’art (rue des Croisiers, 7 – 4000 Liège) : jusqu’au 24 octobre, du lundi au vendredi de 12h à 18h, le samedi de 10h à 16h.

À la Design Station (rue Paradis, 78 – 4000 Liège) : du 28 septembre au 16 octobre, du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h à 17h

Entrée libre

 

  La section d’Architecture d’intérieur sur Facebook

 

Conférence : Économie circulaire, Éco-conception, Entrepreunariat

En raison des mesures gouvernementales concernant la pandémie de coronavirus, nous sommes contraints d’annuler ou reporter cet événement. Vous serez tenu·e au courant dès que possible.

 


 

 

La section Design industriel de l’École Supérieure des Arts Saint-Luc Liège propose une conférence regroupant divers intervenants qui apporteront un éclairage précieux sur l’usage adéquat des matériaux et le développement durable : « Économie circulaire, Éco-conception, Entrepreunariat — Entreprendre la transition en design industriel ».

 

Le designer est celui qui transforme les idées et concepts en réalités tangibles au service des utilisateurs. Au carrefour des contraintes techniques, commerciales et culturelles, le designer a pour mission de développer des réponses innovantes aux enjeux économiques, technologiques, sociaux et environnementaux. La démarche reste identique à celle du passé, mais les priorités et les attentes évoluent.

La génération Y des étudiant·e·s en Design industriel est la première à faire face aux conséquences du réchauffement climatique. Elle se qualifie comme celle du changement et se montre sensible aux questions environnementales. Les produits ne doivent plus seulement être innovants, mais ils doivent également respecter des critères sociaux et environnementaux. Le choix des matériaux, leur mise en œuvre et l’usage des moyens de production sont à considérer pour l’ensemble du cycle de vie d’un produit.

 

Les intervenants seront révélés dans le courant du mois.

 

L’accès à cette conférence est gratuit mais uniquement sur inscription !

 

 

Infos pratiques :

Jeudi 2 avril à 17h

Cité Miroir (Place Xavier Neujean, 22 – 4000 Liège)

Gratuit sur inscription

Designfest, le workshop de la section Design industriel

En raison des mesures gouvernementales concernant la pandémie de coronavirus, nous sommes contraints de reporter cet événement. Vous serez tenu·e au courant dès que possible.

 


 

 

La section Design Industriel de l’École Supérieure des Arts Saint-Luc Liège organise le workshop Designfest, en collaboration avec le Supervue Festival les 23 et 24 mars 2020.

 

Le Supervue Festival se positionne comme un festival durable dont l’identité est définie non seulement par son contenu mais aussi par sa forme. Il propose des rencontres culturelles et humaines axées autour de différentes disciplines artistiques. L’objectif étant, dans un cadre sauvage et singulier, de rapprocher le public de l’art, dans un univers particulier, agrémenté d’œuvres artistiques et scénographiques. Le Festival donne à vivre une expérience à la fois culturelle et humaine, sur un ton de création, de spontanéité, de légèreté et de liberté.

 

Le projet proposé dans le cadre du Designfest est la conception de mobilier. Le festival se déroulant en plein air, et qui plus est, sur un terril de 70.000 m², la météo joue un rôle important dans le déroulement pratique de chaque édition. Les étudiant·e·s de la section Design Industriel vont donc imaginer un mobilier festivalier qui serve d’abris contre la pluie et contre le soleil.

Ce workshop se déroulera dans des groupes transversaux, organisé et géré par les étudiant·e·s de Master 2, dans le cadre de Générations Entreprenantes avec la Sowalfin. Il démarrera dans le hall du B9, lundi première heure. Le mardi, la section accueillera des élèves externes dans le cadre des Journées Portes Ouvertes de l’école.

 

 L’événement sur Facebook

 

© Maxence Dedry

Des fleurs solaires par les étudiant·e·s de Design Industriel

Un groupe de 19 étudiant·e·s de master 1 de la section Design Industriel de l’École Supérieure des Arts Saint-Luc Liège participera à une œuvre monumentale de l’artiste plasticien Alexandre Dang.

C’est dans le cadre de leur cours d’actualités culturelles que les étudiant·e·s ont visité les collections permanentes du musée de la Boverie. En se penchant sur cinq œuvres majeures de ces collections, le groupe a participé à une activité multiple incluant une réflexion sur les énergies, notamment renouvelables.

L’objectif était ensuite de réaliser chacun·e une fleur solaire personnelle qui sera intégrée au projet de l’artiste plasticien ingénieur, Alexandre Dang. Celui-ci désire créer un parterre de 1200 fleurs solaires réalisées par des élèves et des étudiant·e·s de tous les réseaux scolaires et de tous les niveaux d’enseignement. Ce parterre sera situé au musée de La Boverie au mois de mai prochain.

Vernissage le jeudi 21 mai à 18h au musée de la Boverie.

Présentation des îlots de tri par la section Design Industriel

Juste avant la semaine de vacances de Toussaint, la section Design Industriel de l’École Supérieure des Arts Saint-Luc Liège a souhaité mettre en avant le projet des îlots de tri, mené par les étudiant.e.s de B2 en Design Industriel lors de l’année scolaire 2018-2019. Il s’agissait de concevoir un mobilier urbain lié à la problématique de gestion des déchets dans le cadre de l’atelier de design industriel encadré par Michaël de Gottal et Pierre Delvoie.

 

Processus

Un projet, dans la section Design Industriel de l’école, est toujours présenté sous la forme d’un problème à résoudre. Le produit à concevoir, qu’il soit lié à l’usage d’un matériau innovant, à un changement de comportement d’individus, à de nouvelles méthodes de production ou destiné à un public très ciblé, aborde une série d’aspects tant bien humains que techniques.

Le sujet du tri des déchets fut proposé dès la rentrée, en septembre 2018. Après analyse du problème et après une phase de croquis de recherche, des versions dessinées ont été proposées. Après la validation de ces dernières, les étudiant.e.s ont construit une maquette de leur projet à l’échelle 1/1 dans un matériaux de leur choix. Ensuite, ils.elles ont réalisé des maquettes à l’échelle 1/3 dans les matériaux originaux afin de faire valider les choix techniques.

C’est dans la perspective de réalisation de prototypes des projets les plus convaincants qu’un appel à participation financière a été lancé auprès d’organismes publics et privés. La thématique des déchets et de l’écologie étant sensible pour le grand public, la section a obtenu de l’ancien Ministre Carlo Di Antonio, de l’intercommunale Intradel et de FostPlus le montant souhaité pour produire les trois projets présentés sur le campus le jeudi 24 octobre dernier.

À cette occasion, les trois étudiant.e.s ont chacun.e présenté leur prototype devant une belle audience.

 

Prototypes de Curae (Lucas Mélardy), de IRE  (Vincent Martin) et Lomos (Brigitte Vandermeer).

 

Pour un savoir plus, téléchargez le mini-dossier pour chacun des prototypes :

  • Lucas Mélardy : Curae
  • Vincent Martin : IRE
  • Brigitte Vandermeer : Lomos

 

Les caméras de la télévision locale RTC Télé Liège étaient présentes à la présentation.

 

Merci pour votre soutien !

L’École Supérieure des Arts Saint-Luc Liège, et plus particulièrement sa section Design Industriel, remercie chaleureusement les personnes et institutions qui ont soutenu ce projet :

Monsieur Carlo Di Antonio, l’ancien Ministre wallon de l’Environnement, de la Transition écologique, de l’Aménagement du Territoire, des Travaux publics, des Zones d’activité économique, de la Sécurité routière, de la Mobilité, des Transports et du Bien-être animal ; ainsi que ses collaboratrices, Mesdames Evelyne Otten et Sandrine Mathot (SPW – Service Public de Wallonie) ;

Madame Céline Tellier, Ministre wallonne de l’Environnement et de la Nature, du Bien-être animal et de la Rénovation rurale ;

Madame Fabienne Lespagnard, de l’intercommunale Intradel ;

Madame Aurore Van Bogart, de FostPlus ;

Messieurs Yves Laurent et Benjamin Lefevere, de l’entreprise TKMI ;

Et pour leurs services rendus et intérêt particulier pour ce projet, Monsieur Gilles Forêt, Échevin de la Transition écologique, de la Mobilité, de la Propreté et du Numérique de la ville de Liège, ainsi que son collaborateur, Monsieur Ricardo Di Barbora.

LES 2ᵉ BAC DI S’ATTAQUENT AUX TRIS DES DÉCHETS

Ce mercredi 23 Janvier avait lieu dans notre cafétéria la présentation des travaux de 2° Bac en Design Industriel.

Ce projet entamé au mois de septembre dans l’atelier de Design avait pour thème ‘’ilot de tri’’.

Chaque étudiant a présenté sa version en répondant aux critères suivant: associer dans un même îlot 3 fractions de déchets plus un cendrier en option, ils étaient libres d’y associer une fonction supplémentaire : assises, range-cyclos, jardinières, abri…

Une sélection des meilleures réalisations sera visible dans la cafétéria de l’ESA durant la première semaine de février. Chaque étudiant aura la possibilité de faire un choix via l’intranet de l’école.

Un groupe d’étudiants de Master 1 en CVG du cours de Développement Durable de Célia Charbaut se chargera d’en faire la promotion.

Le projet ne s’arrêtera pas là puisque avec l’aide de L’intercommunale INTRADEL, de FostPlus, du Cabinet du Ministre Di Antonio et de l’ESA, nous allons pouvoir passer à l’étape suivante, la confection de 3 prototypes.

Ces prototypes seront placés sur le site de l’ESA durant le mois de mars et permettront ainsi d’en évaluer leur pertinence.

Suite à cette évaluation, le premier module de tri devrait voir le jour en juin lors de la traditionnelle expo de fin d’année.

Vernissage Plasticable