Michel Leonardi est un ancien enseignant de l’École Supérieure des Arts Saint-Luc Liège. Son travail d’artiste, ici en collaboration avec son fils Egon, est mis en lumière dans le cadre de l’événement Art au Centre.

 

Art au Centre : qu’est-ce que c’est ?

Le projet est une initiative de Liège Centre, en collaboration avec Mouvements Sans Titre, les propriétaires et agences immobilières. Art au Centre consiste à investir les vitrines des locaux vides en y installant des œuvres d’artistes contemporains liégeois, belges et étrangers, dans le but de dynamiser les quartiers de la Cité Ardente.

La deuxième édition a débuté le 6 février dernier, elle rassemble 22 vitrines réalisées par 23 artistes contemporains. Le parcours permet aussi une découverte de la ville de Liège. Les vitrines sont visibles jusqu’au 30 avril.

 

Moving with colors 6 – l’œuvre de Michel et Egon Leonardi

Michel Leonardi, plasticien, s’est associé à son fils Egon Leonardi, vidéaste et street artist, pour occuper l’espace d’une vitrine avec leur œuvre Moving with colors 6.

© E. Leonardi

Art au Centre permet donc de mettre en lumière des artistes contemporaines mais aussi de jeunes commissaires d’exposition. C’est le cas avec cette vitrine, dont le commissariat a été assuré par Marjorie Ranieri qui nous décrit l’œuvre à travers le texte suivant :

« Moving with colors 6 est une installation architecturale modulable réalisée par Michel Leonardi et composée de boîtes en cartons sur laquelle est projeté un clip vidéo. Ces images en mouvement fragmentées par le relief des supports géométriques synthétisent des expériences personnelles que le vidéaste Egon Leonardi a pu faire notamment dans le milieu de l’art urbain, de la musique et de la nuit.

L’installation Moving with color a vu le jour en 2004 et n’a depuis cessé de se développer et de se réinventer en fonction des lieux qui l’accueillent. Elle a jusqu’à présent connu cinq versions. L’installation a notamment été présentée en 2015 au Transgresje Festival à Törun en Pologne, en 2016, à la Maison de la Culture de Namur et en 2018, au centre d’art ADGY en Chine.

Pour chacun de ces lieux, Moving with colors a été pensé et conçu de façon à ce que le public y déambule librement et qu’il devienne lui-même un support mouvant qui accueille les images projetées. La couleur n’est alors plus perçue dans un rapport frontal mais immersif. Elle s’adresse à nos sens sous une forme plus complexe : nous traversons la couleur, la couleur nous traverse. Nous la transformons et elle nous transforme.

Si la donnée d’immersivité a été reconsidérée dans le cadre du parcours Art au Centre, il n’en reste pas moins que l’installation est tout de même vouée à se modifier en permanence, transformée par l’action d’éléments internes à l’œuvre (par exemple l’interaction entre la couleur à la surface des boites et la luminosité de la vidéo ou les formes des images projetées) mais aussi d’éléments externes (luminosité artificielle ou naturelle). Elle offre ainsi de purs moments de poésie visuelle destinés à happer le passant au gré de sa déambulation urbaine. En effet, en fonction des déplacements devant la vitrine à différents moments de la journée, la couleur se donnera à voir sous différentes facettes.  L’objectif est entre autre de créer des perceptions multiples et diversifiées de la couleur. »

 

Moving with colors 6 est à découvrir au n°38 de la rue de la Régence, à quelques pas de la Grand’Poste, jusqu’au 30 avril.